Les crèches parentales en quelques mots...

Une gestion associative encadrée


À la fin des années 80, les associations de parents « Collectifs Enfants Parents » ont mis en place une instance chargée de défendre leurs intérêts : l'ACEPP (Association des collectifs Enfants Parents Professionnels). Les crèches sont alors gérées par les parents de l‘association qui en assurent la responsabilité morale et administrative. La responsabilité pédagogique est confiée à un(e) professionnel(le) de la petite enfance (diplôme de puériculture, éducateur de jeunes enfants).

Historique

Les crèches parentales sont nées (à la fin des années 70) des expériences alternatives initiées par mai 68. Des crèches « sauvages » ou « parallèles » avaient été constituées par des parents qui souhaitaient un mode d’accueil collectif alors qu’il était très difficile d’obtenir une place en crèche. Au-delà de cette pénurie, ils considéraient que les crèches collectives publiques étaient peu réceptives aux nouvelles recherches sur le développement de l’enfant.

Philosophie

* La crèche parentale est un mode d’accueil collectif de petite taille dans lequel les parents assurent à tour de rôle une présence auprès des enfants en complément de l'équipe de professionnels permanents.
* Elle favorise une transition en douceur entre le milieu familial et l’espace collectif

* On y réfléchit de façon régulière à l'accompagnement nécessaire au bien-être des enfants

* Elle permet d'animer un réseau d’entraide favorisant la responsabilité collective des adultes auprès des enfants

* Les parents deviennent des citoyens actifs en proposant des solutions dans l’accueil de l'enfant